top of page
  • Photo du rédacteurMaison des écrivains et de la littérature

"Observatoire" : une nouvelle rubrique en partenariat avec la Maison des écrivains et de la Littérature




Depuis 2015, année de la COP 21 des attentats tragiques survenus à Paris, la Maison des écrivains a réfléchi selon deux axes prioritaires pour travailler les questions de laïcité tout comme celles de l’environnement (liées aux dérèglement climatique). En procédant selon deux formes : des rencontres publiques, comme « Littérature, enjeux contemporains », festival qui embrasse divers sujets qui traversent la société et dont la littérature se saisit, et des rencontres d’éducation artistique et culturelle dans des établissements scolaires sur l’ensemble du territoire.


Ainsi deux programmes ont été créés : Par nature, des ateliers littéraires avec le vivant, et À la table de lecture (qui permet d’appréhender la question de l’interprétation des textes). Multipliant les pistes de réflexion et d'actions, la Maison des écrivains est aussi présente depuis longtemps dans certains territoires que l’actualité rattrape, comme la Loire Atlantique où la ville de Saint-Brévin-les-Pins a été percutée de plein fouet en 2023. La présence des auteurs, des autrices, conduit-e-s sur ces terrains par les lignes tracées par la Mél, permet d’observer ce que peut la littérature quand elle est active à ce point, et d’analyser son potentiel facteur de cohésion sociale. L’art qu’elle est a ce pouvoir de rendre à chacune, à chacun, sa singulière présence au monde, faisant commun dans un geste partagé. Ceci est vrai et vérifié qu’il s’agisse d’élèves, d’étudiants, d’enseignants, de bibliothécaires, qui toutes et tous découvrent combien est réjouissant, productif, l’échange avec un créateur, dans une langue rénovée.


Ce que produit la Maison des écrivains, d’autres le font également, à leur manière, c’est pourquoi il paraît important, ici même, de donner la parole à toutes celles et ceux qui agissent pour faire de la littérature un puissant vecteur d’émancipation et de réflexion, dans toutes les formes possibles et imaginables qu’elle recèle pour peu qu’on la pousse dans ses plus joyeux retranchements.

Opmerkingen


bottom of page